lundi 31 janvier 2011

EVA JOLY ET MAREK HALTER CHERCHENT UN PROFESSEUR DE PHONETIQUE FRANCAISE

video

6 février 1934, Paris : Manifestation nationaliste

A l'appel du Renouveau français, une manifestation est organisée dimanche pour commémorer le 6 février 1934. Le rendez-vous est fixé à 18h00 place Saint-Augstin.


http://img841.imageshack.us/img841/9128/6fevrierrf.jpg

(club-acacia.over-blog.com)

µµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµ

NOS AMIS ANGLAIS



Tunisia, Egypt: Is this the Start of the Return of the Caliphate?

bbc-egypt-thumb.jpg

The mass uprisings in Tunisia and Egypt, while being portrayed as pro-democracy protests by the controlled media, are more likely to end in Islamist takeovers and could well lay the foundation for the return of the Islamic Caliphate of old.

(bnp.org.uk)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

BRUXELLES : VILLE MUSULMANE

Bruxelles : un tribunal autorise la burqa en rue

Informations démographiques sur Bruxelles-Capitale :

  1. Un tiers de la population de Bruxelles-Capitale est musulmane. (source : Reuters)
  2. En raison de leur natalité, les musulmans seront majoritaires “dans 15 ou 20 ans”, selon Olivier Servais, sociologue et anthropologue des religions à l’UCL. (Source : Reuters)
  3. Depuis les années 1980, Mohamed est le prénom le plus donné aux nouveaux nés dans la région de Bruxelles-Capitale. (Source : Statbel palmarès des prénoms : années 80-89 - années 90-99 - années 2000-2001 - années 2002-2007)
  4. Aujourd’hui sept des dix premiers prénoms du classement sont d’origine arabe ou à la mode auprès des familles arabes (idem chez les filles). (source : Statbel Palmarès des prénoms Bruxelles-Capitale 2002-2007 garçons - filles)

NB : suite à la refonte de son site, l’organisme statistique belge, statbel, a - comme par hasard - oublié de remettre en ligne les statistiques détaillées des prénoms en région Bruxelles-Capitale depuis les années 80. Vous pouvez toutefois retrouver ces pages en copiant-collant les liens ci-dessus sur le site qui archive internet, wayback machine.

Le tribunal de police de Bruxelles valide le port de la burqa dans l’espace public.

Dans un jugement rendu mercredi, la Justice a donné raison à une citoyenne qui avait été sanctionnée, en juin et septembre 2009, par deux amendes administratives prononcées par la commune d’Etterbeek, pour port du voile intégral (un niqab, qui laisse apparaître les yeux, en l’occurrence).

Etterbeek s’est dotée d’un règlement de police qui interdit, sur le domaine public, « de se dissimuler le visage par des grimages, le port d’un masque ou tout autre moyen »… Un règlement assorti de sanctions administratives « illégales », selon le juge Patrick Lenvain. Le jugement définitif qu’il a prononcé, mercredi, va dans le même sens que l’avis rendu par le substitut du procureur du roi, Eric Dehon : l’interdiction permanente, par une commune, de la burqa en rue et dans les lieux publics est une restriction disproportionnée… En clair, l’impératif de sécurité publique n’autorise pas une commune à restreindre à ce point la liberté individuelle des citoyens.

Le règlement de police viole manifestement l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme, qui exige que toute restriction à la liberté de religion se base sur un intérêt légitime (ici, la sécurité publique) et reste proportionnée.

Le jugement, très motivé (8 pages), constate que la commune « ne démontre pas qu’une restriction d’une telle ampleur était nécessaire pour assurer la sécurité… Il existe de nombreuses autres situations dans lesquelles des personnes peuvent être amenées à dissimuler leur visage… Que l’on songe notamment aux grands froids récents qui ont amené nombre de citoyens à dissimuler jusqu’à leur nez sous des cagoules et autres écharpes montantes sans être inquiétés ».

Le tribunal constate, par ailleurs, que la citoyenne sanctionnée, défendue par Me Inès Wouters, « ne conteste pas la nécessité d’ôter son voile intégral en de nombreuses circonstances où son identification est requise».

Résultat : les amendes (235 euros) consécutives au P.-V. dressé le 5 mai 2009 par la police de la zone Montgomery sont annulées, et la commune est condamnée aux dépens judiciaires (185 euros).

Le député-bourgmestre d’Etterbeek, Vincent De Wolf (MR), n’entend pas renoncer, pour la cause, à son règlement. Il invoque le respect de la sécurité publique, l’obligation de justifier son identité, l’égalité homme-femme et la « rupture du lien social par l’impossibilité de tout contact humain».

La commune consulte un avocat. Elle envisage un éventuel pourvoi en cassation.

Pour rappel, la Chambre avait adopté une proposition de loi “visant à interdire le port de tout vêtement cachant totalement ou de manière principale le visage”, en avril 2010.

Mais la dissolution prématurée des assemblées a empêché le Sénat de se prononcer, suspendant le processus législatif. Faute de loi spécifique, les règlements communaux anti-burqa, ne peuvent s’apprécier qu’à l’aune de la Convention européenne des droits de l’homme et de la Constitution.

Paru sur La Libre
Signalé par Loriaux

(bivouac-id.com)

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!




Roms : le ras-le-bol des habitants de Carquefou


NANTES (NOVOpress Breizh)

–« Qu’en est-il de notre sécurité, qu’en est-il de notre patrimoine directement impacté par ce voisinage, qu’en est-il des sanctions ? » Les habitants du quartier de la Madeleine à Carquefou, une commune limitrophe de Nantes, n’en peuvent plus. Et ils l’ont fait savoir à Claude Guillet, le maire UMP de la ville, lors d’une réunion qui se tenait mardi dernier.

Installés dans divers sites de la commune, dont ils déménagent régulièrement avant d’aller se poser un peu plus loin, une partie des 800 ou 900 Roms de l’agglomération nantaise ont jeté leur dévolu sur Carquefou. Avec les dommages collatéraux habituels.

Selon le témoignage d’un habitant, à la Seilleraye, un site qu’ils ont abandonné depuis, « une décharge à proximité était devenue leur stock de pièces de récupération. Ils apportaient frigos, lave-linge, gazinières sur place pour les désosser et les entasser entre leurs caravanes. Mais comme cela ne suffisait pas, ils allaient déposer leurs ordures dans le parc d’un hôpital tout proche, dans les fossés et les prés environnants alors que la décharge publique est à moins de deux kms. La municipalité avait fait installer il y a peu une benne à l’entrée de leur campement mais ils préféraient mettre leurs déchets à coté car il fallait monter deux barreaux d’une l’échelle. Manifestement c’était trop dur pour eux! De nombreux riverains ont été cambriolés. »

Le maire avoue son impuissance : sédentarisation impossible ; échec de la scolarisation des enfants qui, admis dans une école, sont partis au bout d’un mois ; quant à l’aide au retour, il faudrait un mécanisme de contrôle efficace, ce qui n’est pas le cas actuellement. Et de mettre en cause la police qui aurait dirigé les Roms de Nantes vers des zones « gendarmerie », comme Carquefou par exemple…

Claude Guillet rappelle que l’agglomération nantaise est celle qui accueille le plus de Roms après la région parisienne, ceux-ci ayant été attirés au départ par les aides généreusement octroyées par le conseil général.

S’adressant à l’élu, un habitant aura cette réflexion : « Vous déclarez que les Roms ont le soutien d’associations. Et bien que ceux qui les aident les accueillent chez eux… Ils ont sûrement eux aussi un jardin ! ». Vox populi…

Il est vrai qu’aucun membre des associations concernées ( CCFD – Cimade – FASTI – GISTI – Hors la Rue – LDH – MRAP – Collectif Romeurope, etc.) ne s’est manifesté lors de cette réunion. On se demande bien pourquoi.

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine [http://breizh.novopress.info/]

***************************************


PETA's Action Center Alert
Get ActiveLivingTVShopDonate NowSend to a Friend

Dear jean-pierre,

Victory! Rabbits similar to this one will be spared from deadly tea tests.

Victory! I'm thrilled to announce that after more than 40,000 people worldwide took action against the makers of Lipton tea and after representatives from PETA and our affiliates in India and Europe flew to London to meet with Unilever—the world's largest tea maker including the Lipton and PG tips brands—the company has agreed to end all non-required animal testing for their teas and tea-based beverages worldwide.

With this victory, the suffering of animals for Lipton and PG tips teas ends. The company behind Lipton tea cut holes into rats' intestines and fed them tea ingredients through a tube in their throats; infected piglets with E. coli toxin and cut their intestines apart while they were still alive; killed mice by suffocating them and breaking their necks; cut off rabbits' heads; and conducted other cruel tests that involved tormenting and killing animals simply to study the health effects of its tea products and ingredients. Not one of the experiments that the company conducted was legally required for beverage makers, and regulators have stated that animal tests are not required to prove a health claim about a food or beverage product.

Thanks to all our members who called, e-mailed, and boycotted Lipton tea products!

Please take a moment to thank Lipton for its prompt and compassionate decision by e-mailing the company using its contact form.

With your help, we look forward to many more victories for animals who suffer and die in laboratories. Please remember to buy only products, such as Lipton tea, that are not tested on animals.

Thank you for your compassion for all animals.

Very truly yours,
Ingrid Newkirk Signature

Ingrid E. Newkirk
President
PETA

LES FRANCAIS "ISLAMOPHILES" D'ABORD !


Farid Smahi :

“je vais déclarer la guerre à tous les islamophobes”

(fdesouche.com)

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

CHRONIQUE DE L'ISLAMISATION DES USA

Obama’s new counter terrorism adviser

believes MORE outreach to Muslims is the answer


At the White House, Wiktorowicz’s title will be senior director for global engagement at the National Security Council.

He’s seen by terrorism experts as bringing so much to his new job that he could fundamentally change the way the Obama administration deals with Muslims in America.

Right now, counterradicalization in the U.S. largely depends on law enforcement — on things like FBI outreach to Muslim communities. The sheer volume of homegrown terrorism cases in the U.S. over the past two years makes clear that isn’t enough, Neumann says.

“One of the important things about counterradicalization is that about perhaps 10 percent of it is law enforcement and intelligence, 90 percent of it are things that have relatively little to do with that,” he says. “Counterradicalization also has to include things like politicians visiting Muslim communities, messaging” and beefing up education about Islam among Muslims themselves, so they can better resist radical recruiters.

How Wiktorowitz will apply what he learned in Britain here is unclear. His first official day of work at the White House is Monday.

So if the current approach is primarily law enforcement, and Obama’s new counter terrorism advisor believes only 10% of counter-radicalization of Muslims is law enforcement and intelligence, then the U.S. is in for a whole lot more pandering to Islam – at taxpayer expense. Taxation for Islamization, or plain old jizya tax for safety..

The thought of more politicians pandering to “Muslim communities,” more “messaging” – e.g. false narratives to convince non-Muslims that Islam is a religion of peace – even though if you suggest it isn’t you are threatened with violence, forced into witness protection, or killed – and the government funding and teaching Muslims about Islam is extraordinary. This is how societies crumble. NPR gives a further glimpse into Wiktorowitz’s mindset:

As part of his research, Wiktorowicz interviewed hundreds of Islamists in the United Kingdom. After compiling his interviews he came to the conclusion that — contrary to popular belief — very religious Muslims were in fact the people who ended up being the most resistant to radicalization.

CAIR and the rest of the Muslim Brotherhood must be hitting the hookah hard in celebration.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Egyptian Protesters: Remove Mubarak...


...& we can destroy Israel (video)


creeping sharia


This peaceful uprising is all about democracy.

The Blaze The clip takes the anti-Israel turn at the 1:30 mark: Woman #1 sets the stage for Woman #2: “All the people hate him.

He’s supporting Israel!

Israel is our enemy.

We don’t like him…Israel and America supported him.

We hate them all!” Woman #1 then explains [...]

Read more of this post

ùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùùù

LE COMBAT NATIONAL-SOCIALISTE CONTINUE !

Espace administrateurs










Liste de diffusion










































Le 25 juin 2007, à l'appel de
l'Œuvre Française, les militants nationalistes se sont réunis à Paris.


Ainsi, sous la présidence de
Pierre SIDOS, fondateur et premier des militants de l'Œuvre Française,
les orateurs dont

Roland HELIE, directeur de la
revue Synthèse Nationale,
Yvan BENEDETTI, directeur du
Journal
Jeune Nation ou encore
André GANDILLON, journaliste
et écrivain, ont tour à tour pris la parole afin d'évoquer l'avenir et la place
des nationalistes suite aux
péripéties électorales
décevantes du mouvement
national et afin de faire face
au "SarkoSystème" cosmopolite :


Après un large tour d'horizon de la situation actuelle et notamment une excellente analyse des tours de passe-passe et des subterfuges utilisés par le nouveau Président de la République, le "joueur de flûte" Sarközy, tous se sont accordés à rappeler que face à un monde en pleine décrépitude, plus que jamais l'espérance reste nationaliste et que seule la méthode des nationalistes authentiques permettra à notre pays de recouvrer sa place et sa grandeur.


Appelant en ce sens les militants à la conquête des esprits et à une véritable
"révolution des âmes",
Pierre SIDOS a conclu la
réunion en rappelant que les
nationalistes, loin d'être
les derniers d'aujourd'hui
seront les premiers de demain.


Qui vive ? France !









--------------- L'OEuvre française 4 bis rue Caillaux 75013 PARIS ---------------
|



Samedi 12 février, à Paris, réunion publique de Synthèse nationale :

RéunionSN.jpg

Venez nombreux, faites suivre ce message...
SN 21 Pub et sommaire.pdfSN 21 Pub et sommaire.pdf
251 Ko Afficher Télécharger

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%